Comment débuter en immobilier
Investissement Lâcher sa job et devenir investisseur Liberté financière

Beaucoup d’investisseurs trouvent cela difficile de débuter en immobilier. Mais avec les bons outils, c’est plus facile qu’on pourrait le penser. 

La plupart des gens qui s’intéressent à l’immobilier et qui souhaitent se lancer dans l’achat d’un immeuble n’y connaissent rien ou s’y connaissent très peu. Et c’est normal. Moi non plus je n’y connaissais pas grand-chose avant d’acheter mon premier immeuble. 

Pour la plupart d’entre nous, le manque de connaissances peut être un bloquant majeur. Comment faire alors pour se lancer? Voici quelques options. 

Si vous êtes locataire, devenez propriétaire. 

Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle peut être un bon point de départ pour beaucoup d’entre nous. Pour ma part, j’ai acheté deux maisons avant d’investir dans mon premier immeuble locatif, un six logements acheté en 1999 que d’ailleurs je possède toujours. Au départ, ma maison m’a servi d’un bon levier pour pouvoir investir. 

En devenant propriétaire de votre résidence, vous échangerez votre paiement de loyer contre le paiement de votre hypothèque. Bien sûr, vous devrez payer des frais d’intérêt ainsi que les dépenses d’entretien, mais cela vous permettra d’accumuler un capital. Autrement dit, le remboursement de votre hypothèque va vous forcer à économiser. De plus, vous profiterez de la plus-value, qui fera en sorte que la valeur de votre demeure augmentera au cours des années. Plus le temps passera, plus vous disposerez d’équité, qui pourra éventuellement être réinvestie dans un autre projet immobilier. 

La technique de l’essai et erreur

La technique de l’essai et erreur consiste jouer à l’autodidacte, autrement dit à apprendre par vous-même. Vous achetez des livres, vous assistez à des conférences, vous essayez quelques techniques, vous faites des erreurs… Parfois ça fonctionne, d’autres fois non. Quoi qu’il en soit, votre succès repose entièrement sur vos épaules. Vous êtes tout seul. 

En bon français, on appelle cela « apprendre sur le tas ». C’est ce que j’ai fait à mes débuts, avant de suivre diverses formations. À l’époque, il n’y avait pas d’information en ligne pour m’aider à investir. Et sans surprise, j’ai fait des erreurs. Certaines n’ont pas eu trop d’impact, d’autres m’ont coûté beaucoup d’argent, de temps et d’énergie. 

La technique des formations à la carte

Ici, vous choisissez de vous inscrire à des formations sur des sujets précis quand vous en ressentez le besoin. Par exemple, vous souhaitez devenir prêteur privé et vous vous inscrivez à une formation de quelques heures sur le prêt privé. Ou encore, vous souhaitez apprendre à débusquer les deals sur le Registre foncier du Québec, alors vous vous inscrivez à une formation qui vous explique en long et en large comment faire. 

L’avantage de cette approche est que pour un prix relativement modeste, vous allez chercher de bonnes connaissances sur certains sujets qui vous intéressent. De plus, cela peut être une bonne manière de débuter en immobilier. Les formations à la carte coûtent souvent moins cher que les programmes de formation complets. 

Mais technique comporte aussi deux désavantages : d’une part, les formations à la carte sont généralement trop précises pour faire ressortir toutes vos erreurs ou encore pour vous ouvrir des perspectives insoupçonnées. D’une autre, vous n’avez aucun support lorsque la formation se termine, et généralement aucune pratique sur le terrain. Vous êtes laissé à vous-même. 

La technique de la consultation privée

Cette option peut être très pratique si vous avez un deal en particulier à analyser, et que vous avez besoin de l’avis d’un expert externe. Par exemple, il n’y a pas si longtemps, j’ai reçu un investisseur dans mon bureau, pour une consultation d’une heure. Un simple conseil de ma part lui a fait économiser 200 000 $. Comme le dit l’expression : « c’est l’arbre qui cache la forêt. » Il ne le voyait pas du tout, et tout était devant lui. C’est cela l’avantage d’avoir un coach ou quelqu’un qui peut vous challenger. On s’entend que cette économie valait largement mes honoraires pour cette heure de consultation!

La technique du coaching et du mentorat

C’est en cette technique que je crois le plus. Sur le plan personnel, j’investis chaque année en moi-même plusieurs milliers de dollars (entre 20 000 $ à 25 000 $ par année) en formation et en coaching. Je n’hésite pas à le faire parce que je sais que cet argent investi m’en fera faire encore plus. La formation et le coaching me permettent de côtoyer de nouvelles personnes, de ne pas répéter les erreurs que d’autres ont commises avant moi, puis de devenir une meilleure individu, autant sur le plan personnel que sur celui des affaires. 

Il ne faut pas se faire d’illusion : en immobilier, c’est très rare qu’un deal se passe sans problème. Par exemple, pensez à la situation où vous voulez rénover un de vos logements et le locataire ne veut pas partir. Ou encore, le locataire n’accepte pas l’augmentation de loyer. Je vous recommande donc fortement de vous former et de trouver un mentor. Je suis convaincu que cela vous fera gagner du temps ainsi qu’éviter plusieurs erreurs.

Et si vous avez déjà débuté en immobilier, j’ai deux questions pour vous : 

Question #1 : Comment avez-vous débuté en immobilier? Est-ce que c’est avec une formation? En écoutant des vidéos? En lisant des livres? Avez-vous eu un mentor?

Question #2 : Quel type d’immeuble avez-vous acheté en premier? Une maison? Un duplex? Avez-vous rencontré des difficultés? 

Je vous invite à répondre dans les commentaires sous la vidéo récapitulative de cet article : 

→ Êtes-vous inscrit à mon INFOLETTRE GRATUITE? J’y dévoile des actualités, des scoops ainsi que plusieurs anecdotes divertissantes sur ma vie d’immopreneur.

→ Connaissez-vous le GROUPE FACEBOOK IMMOPRENEUR. Chaque semaine, plusieurs milliers de membres sont actifs pour réseauter et échanger leurs connaissances ! Les coachs d’Immofacile y sont également présents pour vous conseiller dans vos projets ! De plus, c’est gratuit… Qu’attendez-vous ? Venez nous rejoindre !



Décharge légale