Devrais-je obtenir une préapprobation hypothécaire?
Infolettre mensuelle

La préapprobation hypothécaire, aussi appelée hypothèque préapprouvée, est un engagement de la part d’une institution bancaire (ou d’un autre prêteur) à vous accorder un prêt hypothécaire à un taux établi. La préapprobation hypothécaire est une étape cruciale dans l’achat d’une propriété, car ce document vous permet de faire vos démarches en vous basant sur des faits concrets.

Les avantages de la préapprobation hypothécaire

Votre préapprobation hypothécaire confirme votre capacité financière à acheter une propriété. Elle vous indique également le montant de prêt maximum que votre institution bancaire est en mesure de vous accorder, ce qui vous permet d’élaborer avec un budget précis. L’obtention de votre préapprobation hypothécaire est aussi un gage de crédibilité qui incitera les vendeurs ainsi que les courtiers immobiliers à vous offrir un meilleur service, puisqu’ils vous prendront au sérieux. Cela vous donne aussi un meilleur pouvoir de négociation lors des discussions au sujet du prix de la propriété.

La préapprobation hypothécaire présente aussi l’avantage de vous garantir un taux hypothécaire défini pendant une certaine période (normalement entre 30 jours et 180 jours). Ça vous permet de profiter d’un taux avantageux tout en ayant le temps de trouver la propriété qui vous convient. Vous serez d’ailleurs plus efficace dans vos recherches, puisque vous saurez déjà de quel budget vous disposez pour acheter votre propriété.

Comment obtenir une préapprobation hypothécaire?

La première étape consiste à consulter le conseiller en prêts hypothécaires d’une banque ou un courtier hypothécaire pour définir vos besoins et votre situation financière. Vous établirez alors votre stratégie d’achat incluant la mise de fonds versée, la période d’amortissement, le taux d’intérêt (fixe ou variable), etc.

Vous devrez ensuite fournir les documents pertinents pour confirmer votre capacité financière. Votre prêteur tiendra compte de plusieurs facteurs avant de vous accorder votre préapprobation : vos revenus actifs et passifs, votre revenu d’emploi, votre dossier de crédit, etc. Il ne restera alors qu’à établir les conditions à respecter pour obtenir votre prêt hypothécaire lorsque vous trouverez votre propriété, par exemple d’assurer que votre situation financière n’a pas changé.

Le cas des immeubles à revenus

Si vous souhaitez obtenir un prêt hypothécaire pour un immeuble de 1 à 4 logements, il vous suffit d’obtenir un prêt résidentiel, comme c’est le cas pour une habitation traditionnelle. Toutefois, si l’immeuble que vous souhaitez acheter compte 5 logements et plus vous devrez obtenir une hypothèque commerciale dont les conditions seront différentes. D’abord, la mise de fonds exigée pour un immeuble locatif (lorsque le propriétaire n’est pas résident) est de 20 % à 25 % du prix d’achat (calculateur de mise de fonds), ce qui peut représenter une somme importante.

De plus, les critères de qualification sont généralement plus exigeants et votre prêteur voudra certainement obtenir plus d’informations sur la propriété. Par exemple, la valeur nette de la propriété ainsi que le ratio de couverture de dette peuvent entrer en ligne de compte pour évaluer votre admissibilité. Puisque les taux hypothécaires commerciaux varient selon les cas, les services d’un courtier hypothécaire peuvent être d’une grande aide pour arriver à vos fins.

En résumé, il est très difficile d’obtenir une préapprobation hypothécaire pour un immeuble à revenus, car la banque ne se fie pas seulement à votre dossier de crédit, mais aussi sur les performances de l’immeuble. Mais pour ce qui est d’acheter une maison, c’est beaucoup plus simple!

Ghislain Larochelle



Décharge légale