5 erreurs à faire pour ne pas vendre
Achat Infolettre mensuelle

Avez-vous déjà fait une erreur qui vous a coûté la vente d’une maison? J’ai fait plusieurs erreurs au cours de mes nombreuses années d’investissement et j’aimerais vous les partager afin que vous les évitiez. Il y a des erreurs de vente qui peuvent vous coûter quelques centaines de dollars, alors que d’autres m’ont coûté la vente. L’astuce est de savoir reconnaître nos erreurs de vente et de ne plus les répéter. Voyez si vous êtes en train de commettre une de ces erreurs présentement.

Erreurs de vente #1 : La maison la plus laide du quartier

Tenez-vous sur le bord de la rue et regardez les maisons voisines de la vôtre et celle d’en face. Soyez à l’affût de l’attrait général et de l’aménagement paysager, comme quelqu’un qui la verrait de sa voiture. La plupart des acheteurs potentiels d’une demeure circuleront aux alentours d’une propriété en premier, avant d’en visiter l’intérieur. Si votre maison est la plus laide, elle n’aura pas l’attention qu’elle devrait avoir. Est-ce que l’extérieur leur donne envie de pénétrer à l’intérieur? Vous devez donc y porter une attention particulière pour qu’elle soit aussi belle sinon supérieure aux autres maisons l’entourant, si vous voulez une vente rapide à un bon prix.

Erreurs de vente #2 : Montrer la maison et affirmer que vous allez repeindre, changer le tapis, refaire le toit, etc.

Il faut le faire avant de dépenser du temps et de l’énergie en publicité. On pense souvent que l’on va la vendre plus rapidement de cette façon, mais tout ce que l’on a contribué à faire est de «brûler» cette maison sur le marché. Lorsque la maison est finalement mise en vente, c’est à ce moment précis qu’elle doit avoir le plus d’attraits. Sinon, vous manquez votre sortie en faisant ces promesses de rénovations au lieu de présenter une maison toute pimpante et prête à recevoir les nouveaux habitants. Les gens ne sont guère tous capables de voir l’avant et d’y visualiser l’après. Voici un calculateur de peinture efficace pour vous convaincre de repeindre avant de vendre votre immeuble!

Erreurs de vente #3 : Laisser l’acheteur se balader avec l’évaluateur ou l’inspecteur

Toujours, toujours, accompagner l’acheteur avec son inspecteur. Cela m’a causé beaucoup d’ennuis lors d’une vente, car ce fut mon courtier immobilier qui les avait accompagnés seul. Ce courtier ne connaissait pas la maison comme moi-même. Je venais d’investir 125 000 $ en rénovations dans cette maison et il a accroché sur des généralités comme l’instabilité du sol fréquent dans ce quartier. Par la suite, j’ai dû d’expliquer en détail tous les travaux qui avaient été effectués à cet acheteur maintenant paniqué qui ne voulait plus acquérir cette propriété. Un bon conseil : toujours accompagner les acheteurs; cela les rassure. Vous pouvez ainsi répondre à leurs questions immédiatement et surtout éviter de les voir apparaître sur le rapport d’expertise.

Erreurs de vente #4 : Négliger de corriger des défauts évidents avant la venue de l’évaluateur ou de l’inspecteur

Dites-vous bien que si l’inspecteur voit quelques éléments à réparer, il va le noter dans son rapport. Ils veulent souvent vérifier de plus près. Une fois qu’ils ont noté un problème, vous devrez peut-être embaucher un expert certifié pour exécuter le travail. Faites-la donc cette visite avec votre homme à tout faire avant qu’ils ne viennent. Un exemple facile à comprendre est les fissures dans les fondations ou dans la brique. Cela est peu coûteux à réparer habituellement et sécurise tout le monde si la fondation est en bonne condition. Bref, l’évaluateur est un homme juste et intègre comme vous et moi. Si la maison est propre, soignée et bien entretenue, il va lui attribuer une meilleure valeur.

Erreurs de vente #5 : Ne pas détenir l’information dont l’acheteur a besoin

Les acheteurs veulent connaître les détails quant à la maison : la surface en pieds carrés, l’année de construction, la taille du lot, les écoles à proximité, les services publics, etc. Ils veulent savoir : combien auront-ils besoin en mise de fonds? Que cela représentera-t-il comme paiements mensuels? Combien de temps leur faudra-t-il pour se qualifier? Et quand pourront-ils entrer dans la maison? Anticipez autant de questions qui peuvent vous être posées et obtenez des réponses toutes prêtes pour rassurer et montrer que vous connaissez bien votre dossier. On peut se faire une petite fiche publicitaire toute simple expliquant bien le détail de la maison et tout ce qui a trait à l’achat. Avoir cette information à portée de la main vous procurera une forte confiance en vous quand vous discuterez avec d’éventuels acheteurs.

Rappelez-vous, les gens qui n’ont jamais commis d’erreurs de ventes sont ceux qui n’ont jamais rien fait! Ils sont ainsi certains de ne pas se tromper. Venez investir en immobilier et faites quelque chose. Vous devenez plus expérimenté apprenant de vos erreurs de vente pour éviter de les répéter. Pour plus d’informations et de conseils sur la vente de votre immeuble, cliquez ici!

Ghislain Larochelle



Décharge légale