Est-ce qu’on peut négocier son hypothèque ?
Hypothèque Négociation Non classé

Êtes-vous parmi ceux qui font l’erreur de ne pas négocier votre hypothèque ? La gaffe… Et pourtant, vous n’êtes pas seul. Trop de gens oublient de négocier leurs conditions hypothécaires. Voici comment faire.

Il y a deux moments pour négocier une hypothèque.

  1. Négocier une hypothèque à l’achat d’un immeuble

La première chose à faire est de déterminer le montant que vous voulez emprunter. Calculez le budget global de l’achat de votre immeuble. Pensez également à vous faire préapprouver pour geler votre taux. Cependant, pour un immeuble à revenu, il est rare d’obtenir une préapprobation. Par ailleurs, évitez de sauter sur la première offre que vous recevez. Prenez le temps d’analyser toutes les offres et de trouver la meilleure. Le fait de créer de la compétition entre plusieurs prêteurs augmentera vos chances d’obtenir un bon taux et de bonnes conditions. Toutefois, ce ne sont pas toutes les banques qui sont intéressées à financer des projets d’investissement immobilier.

  1. Négocier une hypothèque lors du refinancement

Selon les statistiques, 50 % des personnes refinancent sans négocier le taux d’intérêt. Ce que ces personnes ignorent probablement, c’est qu’il est souvent possible de négocier bien en deçà du taux affiché. Un courtier hypothécaire pourra vous aider à obtenir un bon taux.

Négocier une hypothèque en 9 étapes

Quel que soit le type de négociation que vous allez mener, voici 9 étapes à suivre pour mieux y arriver :

  1. D’abord, rencontrez votre institution financière ou votre courtier hypothécaire pour voir ce qu’ils vous proposent.
  2. Prenez le temps d’étudier les autres offres hypothécaires. Comparez-les.
  3. Allez voir d’autres institutions, seulement si vous croyez que c’est nécessaire.
  4. Ne vous fiez pas au taux affiché. Un taux affiché peut toujours se négocier.
  5. Votre dossier de crédit et votre expérience sont vos meilleurs atouts. Vous pouvez obtenir gratuitement votre dossier de crédit en ligne avec Equifax ou Transunion. Pour connaître votre beacon score, il faudra débourser entre 23 $ à 24 $.
  6. Prenez le temps d’analyser toutes les offres que vous recevez.
  7. Informez-vous sur les promotions en cours à la banque : frais de notaire offert, évaluation agréée offerte, remises en argent…
  8. Vous pouvez changer d’institution financière, même si vous avez 3 immeubles avec la même. Faites votre choix selon ce qu’on vous proposent.
  9. Regardez du côté des banques virtuelles. Ce sont des banques qui n’ont pas de succursales au Québec. Le processus est le même, à la différence que la communication se fait au téléphone et par Internet. Ce type de banque est souvent représenté par des courtiers hypothécaires.

Quelques conseils pour négocier une hypothèque

La négociation de son hypothèque n’est pas toujours gagnée d’avance. Voici quelques conseils pour multiplier vos chances :

  • Préparez-vous. Prenez le temps de faire vos recherches, de faire vos analyses et d’avancer dans votre dossier. Si vous travaillez avec un courtier hypothécaire, vérifiez s’il est bien inscrit à l’OACIQ (Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec).
  • Les conditions d’un prêt sont plus importantes que le taux d’intérêt. Sur les 22 techniques évoquées, seulement une concerne le taux d’intérêt. Ne vous précipitez pas toujours sur un taux d’intérêt faible. Il est préférable d’opter pour un taux d’intérêt légèrement plus élevé, mais avec de meilleures conditions de prêt.
  • Faites attention à votre cote de crédits. Prenez soin de payer votre carte de crédit plus que le minimum chaque mois. Si vous manquez un paiement, ce sera notifié en rouge dans votre dossier.
  • Prenez soin de vos ratios d’endettement ABD-ATD. Protégez votre endettement avec les marges de crédit ou les cartes de crédit.
  • Posez-vous la question suivante : « Ai-je réellement besoin d’une hypothèque avec remise en argent ? » Au début, selon votre situation, cela peut paraitre avantageux. Autrement, vous aurez plus de frais.
  • Informez-vous au maximum sur le fonctionnement des hypothèques. Cherchez sur Internet, lisez des articles, apprenez-en le maximum pour être capable de mieux choisir votre hypothèque.


Décharge légale