Tout savoir sur la pyrite
Infolettre mensuelle

Je suis certain qu’un jour ou l’autre, vous avez entendu parler de la pyrite et qu’il faut faire des tests pour déterminer si votre immeuble en contient.

Mais qu’est-ce que la pyrite?

La pyrite est un minéral très répandu, qu’on trouve en faible proportion dans la pierre utilisée pour faire de la pierre concassée de remblai, dans les régions où des problèmes de gonflement sont rencontrés. En présence combinée d’humidité et d’oxygène, la pyrite s’oxyde et produit de l’acide sulfurique. Cette réaction chimique produit du sulfate et peut former du gypse dont la cristallisation provoque l’éclatement de la pierre et le gonflement du remblai, ainsi que l’effritement et le gonflement du béton lui-même. Le phénomène évolue généralement lentement. En moyenne, les dommages qui lui sont attribuables deviennent perceptibles après une dizaine d’années.

La réaction chimique peut causer le gonflement du remblai granulaire avec pyrite situé sous les dalles de béton. Le remblai peut soulever la dalle et les cloisons intérieures qui y sont appuyées. Des dommages peuvent alors survenir aux planchers et aux cloisons intérieures des étages supérieurs. Plus le pourcentage de pyrite et plus l’épaisseur du remblai de pyrite sont considérables, plus le gonflement sera majeur. Voilà pourquoi les soulèvements sont plus apparents dans les garages résidentiels où l’épaisseur du remblai est plus grande que sous les dalles de sous-sol. Le gonflement du béton tend à dilater la dalle à l’horizontale et à la verticale. La dilatation horizontale de la dalle, retenue par les murs de fondation, se dirige généralement vers le centre du bâtiment. Les soulèvements créent parfois un bombement, un vide sous la dalle et des fissures soulevées en forme d’étoiles ou de croix.

Où retrouve-t-on ce type de remblai?

Le remblai avec pyrite peut provenir de carrières dont la pierre contient de la pyrite, de travaux d’excavation de grands chantiers publics (aqueducs, autoroutes, métro, etc.) ou, plus rarement, de résidus miniers ou de résidus de haut-fourneau. Bien que la majorité des propriétés affectées soient situées en Montérégie, on signale des cas ailleurs sur la couronne de Montréal, sur l’Île de Montréal et sur l’Île de Laval.

Il est à noter que sous les dalles de sous-sol des bâtiments résidentiels construits avant 1970, le lit de concassé est généralement absent ou de faible épaisseur. Ceci explique pourquoi il y a peu de problèmes pour les bâtiments construits avant 1970. Depuis le mois d’avril 1999, une méthode pour prévenir les problèmes de pyrite est appliquée par la majorité des producteurs de granulats localisés dans les régions touchées. La certification est dénommée «DB» pour dalle de béton. Il faut toutefois comprendre qu’il ne s’agit pas d’une norme obligatoire et que les consommateurs doivent rester très vigilants.

La pyrite et la santé

Peut-il y avoir des effets nocifs pour la santé des occupants attribuables aux problèmes de gonflement des remblais? Selon une première opinion du Département de Santé publique de la Montérégie, les quantités d’acide sulfurique sont trop négligeables pour causer des problèmes de santé (rapport ACGQ). Toute, d’éventuels problèmes de santé pourraient être causés indirectement par la pyrite : les fissures à la dalle ou aux murs de fondation pourraient favoriser l’augmentation du taux d’humidité au sous-sol. Il importe donc de surveiller l’apparition de traces de moisissure pour éviter les problèmes de qualité de l’air.

Devrais-je acheter une maison avec de la pyrite?

Lors de mes formations pratiques, plusieurs personnes me demandent d’effectuer des tournées avec des cas particuliers de maisons en coaching. : est-ce dangereux la pyrite pour la revente? En fait, les problèmes apparaissent généralement une dizaine d’années après la construction de la maison, car généralement, cette nuisance se développe très lentement, se manifestant parfois après 15, 20 ou même plus de 25 ans. Prévoir les conséquences qui suivront se fait très difficilement, selon plusieurs statistiques.

L’inspection de telles fissures afin de déceler cette problématique est fortement recommandée, et ce, le plus rapidement possible. Un problème de pyrite décelé à temps pourrait éviter davantage de dommages sur la construction et sur l’ensemble des structures.Les premiers signes de la pyrite devraient être observés sur les dalles de béton :

  • Un plancher de sous-sol fissuré;
  • Des fissures sur le plancher du garage;
  • Les murs de fondation entourant le garage deviennent craquelés;
  • Un résidu poudreux blanc se forme dans les différents types de fissures;
  • Une dénivellation sur l’ensemble des planchers.

Quelles sont les solutions?

Face à cette nuisance, la seule solution sûre pour corriger et éradiquer définitivement le problème consiste à enlever les dalles et le remblai et à refaire le tout en employant un remblai certifié «sans potentiel de gonflement». Plus précisément formulée, la seule solution est d’extraire la totalité de ces sols contaminés. Pour les dalles de béton, il est recommandé de :

  1. Casser et enlever la dalle de béton;
  2. Excaver tout le remblai infecté;
  3. Excaver aussi le sol naturel sur une profondeur d’un mètre sous le niveau de la dalle déjà en place sans toutefois dépasser le niveau recommandable;
  4. Effectuer une consolidation des murs de fondation à l’aide de grandes plaques d’acier;
  5. Remplir les fissures par l’extérieur avec le matériel approprié;
  6. Poser une membrane perméable sur le sol;
  7. Remblayer avec de la pierre concassée;
  8. Poser un pare-vapeur de polyéthylène;
  9. S’assurer de pouvoir couler de nouvelles dalles rapidement;
  10. Couler des dalles de béton neuves.

Comme vous pouvez le constater, c’est très dispendieux de faire remplacer une dalle de béton surtout si le sous-sol est déjà fini. On parle de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Il existe certainement quelques dangers pour la santé des occupants de l’habitation dans le cas d’un problème d’ordre pyriteux, mais la préoccupation principale des propriétaires est une baisse majeure et très rapide de la valeur de la propriété. Il faut donc faire attention à la quantité contenue dans la maison. Le meilleur moyen pour vous rassurer est certainement le test de carottage perçant le béton. Finalement, faites venir un expert en la matière qui vous exposera les risques. S’il y en a trop pour vos moyens, ne touchez pas à cette maison…

Ghislain Larochelle



Décharge légale