Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Financer un immeuble grâce au crowdfunding
Non classé

Le « crowdfunding » (aussi appelé financement participatif ou sociofinancement), est un concept largement connu et utilisé pour financer différentes causes. Aujourd’hui, ce concept commence à se populariser dans le secteur de l’immobilier. Et c’est assez nouveau au Québec !

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Selon l’AMF (Autorité des marchés financiers), le crowdfunding est un processus permettant à une personne ou à une entreprise de recueillir de petites sommes auprès d’un grand nombre de personnes, notamment par l’entremise du web. L’objectif est de réunir des fonds suffisants pour réaliser un projet précis.

Il existe différentes formes de financement participatif, dont la prévente ou la campagne de dons. Dans le cadre de l’immobilier, il s’agira plutôt d’équité ou de prêt. Les statistiques montrent que le crowdfunding dans l’immobilier fonctionne déjà extrêmement bien dans les régions du monde où ce mode de financement est utilisé.

Aux États-Unis, c’est environ 2,5 milliards USD de financement participatif qui a été amassé en 2015 et 3,5 milliards USD en 2016. En France, le montant moyen récolté par campagne est de 367 351 €, avec un rendement moyen de 9,9 % pour les investisseurs et une durée moyenne de placement de 17 mois.

Le crowdfunding en immobilier au Québec

Au Québec, le sociofinancement est réglementé par l’Autorité des marchés financiers. Cet organisme a répertorie sur son site web les plateformes de financement participatif disponibles, dont RealStarter. Avec le crowdfunding en immobilier, vous pouvez aller chercher jusqu’à 250 000 CAD par projet. La limite du financement est de 500 000 CAD par année. Aussi, il est possible de répartir ce financement sur plusieurs projets, selon ce qui vous convient.

Toutefois, financer un immeuble grâce au crowdfunding est un projet qui n’est pas garanti. Aussi, les investisseurs sont soumis à une limite. En effet, chaque investisseur peut investir un maximum de 1 500 CAD dans votre projet.

Comment financer un immeuble grâce au crowdfunding ?

Si vous voulez recourir au crowdfunding pour financer votre projet immobilier, il vous suffit de le soumettre sur une plateforme spécialisée. Il vous faudra alors remplir un formulaire et fournir les détails de votre projet.

Le projet sera ensuite étudié, et sa sélection se fera selon ces critères :

  1. Le comptant de l’investisseur ou une garantie collatérale: c’est une façon de garantir le projet et de protéger les investisseurs.
  2. Un bon potentiel de rendement: le potentiel de rendement est sérieusement pris en compte, car il faut une stratégie de sortie.
  3. Votre expérience en immobilier: Idéalement, il ne s’agira pas de votre tout premier projet en immobilier. Il est préférable d’avoir un minimum d’expérience avant de penser au crowdfunding.

Une fois votre projet immobilier approuvé, la plateforme lance une campagne de crowdfunding de 90 jours pour atteindre votre objectif. Les fonds envoyés par les investisseurs sont déposés dans un compte en fidéicommis. Si l’objectif n’est pas atteint dans ce délai, les fonds sont retournés aux investisseurs.

Que proposer aux investisseurs ?

Il est important de présenter une offre attrayante. Déterminez clairement un délai précis à donner à vos investisseurs. Réfléchissez également à l’objectif de rendement. Le rendement est généralement situé entre 8 % et 12 %, la moyenne étant de 9,9 %. Ce sont des conditions que vous pouvez définir vous-même. Cependant, il est important de vous assurer de pouvoir les respecter.

Le crowdfunding peut également être l’opportunité d’initier des investisseurs à l’immobilier. En contribuant à vos projets, ceux-ci seront régulièrement tenus au courant du déroulement de votre projet via la plateforme. Cela leur permet de développer leurs connaissances en immobilier, petit à petit.

FacebookLinkedInTwitterGoogle+