Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant aux 2 semaines.

Multipliez les opportunités avec le Registre foncier
Deals Recherches Registre foncier

Au Québec, l’immobilier et le Registre foncier sont intimement liés. Ce registre, qui permet de retracer l’historique de chaque transaction, est un formidable outil pour l’investisseur immobilier à la recherche de bons deals.

Le Registre foncier du Québec est créé en 1841. Ses fonctions premières sont de protéger les droits immobiliers, puis d’éliminer la fraude ainsi que les transactions secrètes. Chaque transaction y est recensée, qu’il s’agisse d’une vente, d’une hypothèque ou de tout autre acte. De plus, chaque immeuble figure sur un plan cadastral et est identifié par un numéro de lot.

Au tournant des années 2000, une plateforme en ligne du Registre est créée. Chaque année, cette plateforme accessible à tous est consultée plus de 12 millions de fois par année et enregistre environ 900 000 réquisitions. Celles-ci se divisent en quatre catégories, soit les actes, les radiations, les avis d’adresses et les actes divers. L’acte le plus populaire est l’hypothèque.

Le Registre foncier pour l’investisseur immobilier

Pour l’investisseur immobilier, le Registre foncier est comme la caverne d’Ali Baba. Il permet de dénicher de véritables trésors d’opportunité, autrement dit des « deals » invisibles aux yeux de ceux qui attendent que n’apparaisse l’annonce rêvée.

Par exemple, ne vous surprenez pas si des annonces telles que les suivantes sont pratiquement inexistantes des sites tels que Kijiji et compagnie :

Mes finances ont la vie dure ces temps-ci. J’ai de la difficulté à effectuer mes paiements d’hypothèque, et j’ai peur de perdre ma maison. Elle n’est pas encore à vendre, mais est-ce que quelqu’un pourrait tout de même me faire une offre pour me la racheter à bas prix ? Cela m’aiderait beaucoup, puisque je suis assez désespéré. Merci.

Ou encore :

Je viens d’hériter de la maison de ma sœur qui vient de nous quitter pour un monde meilleur. Mais j’ai aussi hérité de son hypothèque qui pèse sur mes finances, et je n’ai pas le temps de m’occuper de cette deuxième maison. D’ailleurs, il y a quelques rénovations à faire. Si quelqu’un veut me faire une offre, j’ai les oreilles grandes ouvertes.  

La réalité est que généralement, les gens qui ont une maison à vendre ne laissent pas sortir autant de détails quant à leur situation. Le Registre foncier permet donc de prendre les devants, soit en saisissant des deals avant même qu’ils ne soient mis sur le marché, soit en collectant de l’information qui vous sera utile dans vos négociations.

Mais chose dite n’est pas chose facile ! Pour les non-initiés, le Registre foncier est intimidant et peu convivial. De plus, il est facile de rapidement y perdre beaucoup d’argent. (Eh oui, chaque clic y coûte 1 $.) C’est pourquoi je vous invite à vous inscrire à notre formation qui a spécialement été conçue non seulement pour vous aider à naviguer dans ce fameux registre, mais aussi pour y dénicher des opportunités que les autres investisseurs ne verront pas !

 

FacebookLinkedInTwitterGoogle+