Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

FLIP : 6 techniques auxquelles vous n’aviez pas pensé!
Achat FLIP Vente

Au moment de penser à un flip immobilier, plusieurs ont en tête l’image classique d’une maison bon marché que l’on revampe dans le but de revendre à profit. Si ce scénario est l’un des plus fréquents, ne vous y limitez pas ! Il existe plusieurs manières de réaliser un flip, et chacune d’elles permet en bout de compte de maximiser ses chances de réaliser un profit intéressant. Voici 6 autres techniques parfois omises pour faire un flip immobilier.

1. Flip de terrain

D’une part, vous pouvez spéculer sur la valeur d’un terrain et attendre que sa valeur augmente d’elle-même au fil des ans. D’une autre, vous pouvez subdiviser ce terrain en plusieurs parties, notamment pour revendre en lots séparés. Vous devrez par contre charger les taxes TPS/TVQ lors de la subdivision de terrain.

2. Conversion en condo

Bien sûr, vous pouvez convertir des appartements en condos et revendre à profit. Mais cette technique s’applique aussi à des bâtiments un peu plus originaux : pensons aux anciennes usines et aux églises, dont plusieurs sont actuellement vacantes.

3. Flip de bâtiment commercial

Au moment de quitter un local, un entrepôt ou une usine, certaines entreprises laissent derrière elles des lieux qui auront besoin d’un peu d’amour. Si vous avez l’opportunité d’acquérir ce genre de bâtiment, l’occasion peut fort probablement en valoir l’investissement. Petites, moyennes ou grandes, les entreprises qui emménagent dans de nouveaux locaux souhaitent comme n’importe quel nouveau propriétaire ou locataire ressentir l’effet « WOW » au premier coup d’œil.

4. Location

Pressé de vendre ? Pas si vite ! Si le marché n’est pas favorable, vous pouvez trouver un locataire et entretenir le logement jusqu’à ce que le marché soit propice à la vente. En attendant, il suffit de louer pour payer en partie ou en totalité l’hypothèque, et par l’occasion de faire un profit. Cette technique s’applique autant aux maisons qu’aux immeubles à revenus. Il s’agit d’un très bon moyen de maximiser les rendements tout en limitant les risques. De plus, la présence de locataires dans un immeuble d’habitation peut intéresser d’éventuels acheteurs, qui y verront un revenu potentiel.

5. Agrandissement

Ici aussi il y a plusieurs possibilités. Vous pouvez ajouter un garage, des chambres à coucher, augmenter la superficie de certaines pièces… Soyez à l’affut : certains secteurs pourraient être dépourvus de logements d’une certaine dimension. Vous pourriez vous démarquer advenant une forte demande pour les logements plus spacieux.

6. Changement de vocation

Vous pouvez par exemple transformer une maison, ou encore le bas d’un immeuble à revenus, afin que les lieux répondent aux besoins d’un commerçant. La plupart briguent un espace commercial au centre-ville, et parfois, ces espaces sont fortement recherchés. L’occasion pourrait en valoir la peine !

Découvrez les formations « Faites un flip, vite et payant! » et « Flips payants pour contracteurs! » afin d’en savoir plus sur l’achat et la revente d’un immeuble.

FacebookLinkedInTwitterGoogle+