Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Cinq signes qui annoncent d’importantes rénovations
Rénovations

Contrairement à certaines rénovations qui ne font que dans le cosmétique et l’apparat, d’autres rénovations visent à empêcher votre maison d’être aux prises avec des problèmes majeurs.

Voici cinq signes qui indiquent qu’il est probablement temps de rénover.

1- L’apparition de fissures

Des fissures sur les fondations et les parois extérieures d’une maison sont signe que la structure du bâtiment est en mouvement. Le phénomène est assez fréquent, mais ne doit pas être pris à la légère, considérant les possibles infiltrations d’eau qui pourraient en découdre. Portez une attention particulière aux fissures en forme d’escalier apparaissant sur un mur de brique, ainsi qu’à toute autre fissure qui aurait tendance à s’élargir.

À l’intérieur, des fissures qui apparaitraient sur les murs porteurs de votre maison pourraient laisser présager que votre fondation est sujette à des problèmes majeurs. Dans tous les cas de fissure, l’avis d’un spécialiste est nécessaire.

2- Des planchers irréguliers

Un plancher de bois gondolé ou ondulé peut cacher un problème d’humidité qui pourrait éventuellement dégénérer en un problème de moisissure. Outre l’aspect cosmétique de ce genre de problème, il faut considérer que de la moisissure incrustée dans un plancher se propagera potentiellement aux matériaux structurels adjacents, et qu’elle est mauvaise pour la santé des occupants.

Si c’est tout le plancher d’un étage qui semble incliné, c’est peut-être le signe d’un problème structurel majeur au niveau des fondations.

3- Un taux d’humidité élevé

L’humidité se détecte d’abord à l’odeur, souvent présente au sous-sol. On la remarque aussi sur la tuyauterie et dans les fenêtres, surtout quand le contraste de température est élevé entre l’extérieur et l’intérieur de la maison.

Un taux élevé d’humidité peut être le signe d’une infiltration d’eau, et pourrait même cacher un problème plus important de moisissure. Pour en avoir le cœur net, il faut vérifier les possibles entrés d’eau : passez au peigne fin vos fondations, votre tuyauterie, vos fenêtres et votre comble.

4- Une facture d’électricité salée

Le montant que vous débourserez en électricité devrait rester relativement stable d’une année à l’autre. Toutefois, certains hivers rigoureux ou encore une hausse des tarifs peuvent influencer à la hausse le montant que vous déboursez.

Mais que faire en cas d’une hausse inexplicable ? L’explication pourrait bien se trouver dans le bris d’un composant de votre système d’isolation. Le seul problème est que ce genre de bris ne se décèle pas toujours du jour au lendemain. Il est donc prudent de remplacer les éléments isolants de votre maison (par exemple les portes et les fenêtres) sitôt expirée leur durée de vie prescrite.

5- La formation de glace

La formation de glace sur votre maison est signe que de l’air chaud s’en échappe. Cette perte de chaleur fait fondre la neige qui se serait déposée sur la surface extérieure. Une fois à l’état liquide, l’eau ruisselle et se transforme en glace à cause de l’air froid. Aux abords de la toiture, ce phénomène entraine la création de stalactites, qui dans certains cas peuvent atteindre une taille impressionnante. Plus il y a de stalactites, moins l’isolation de votre toiture est efficace. Une réfection de la toiture pourrait donc éliminer ce problème, surtout si cette dernière est assez âgée. Gardez à l’esprit qu’un toit mal isolé peut facilement laisser s’échapper environ 30 % de la chaleur de la maison. C’est énorme !

Profitez des travaux de toiture pour vérifier l’état de vous gouttières. Il sera plus facile de refaire un toit le printemps venu ; vous éviterez non seulement les intempéries de l’hiver, mais aussi les grandes chaleurs estivales qui rendent plus pénible la réalisation de telles rénovations.

FacebookLinkedInTwitterGoogle+