Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

La santé financière est responsable de nos bobos physiques ?
Santé financière

La plupart d’entre vous seraient surpris d’apprendre à quel point vos soucis d’argent peuvent avoir un impact direct sur votre santé. Si je vous demandais à quel mal physique reliez-vous les situations suivantes :

  • Vous venez d’apprendre que vous allez perdre votre emploi;
  • Vos actions à la bourse viennent de s’écrouler;
  • Vos cartes de crédit sont remplies au maximum;
  • un pépin avec la voiture;
  • Le paiement d’hypothèque s’en vient;
  • Vous vous apprêtez à investir dans un projet les économies que vous accumulez pendant des années…

À cette question la plupart des gens me répondent : de l’insomnie, des palpitations cardiaques et des brûlements d’estomac! Et bien vous avez parfaitement raison, mais ça va beaucoup plus loin que ça.

L’effet du stress sur votre santé

Le stress, qu’il soit relié aux problèmes d’argent ou pas, libère dans notre corps au moins 52 acides que notre organisme doit neutraliser pour conserver son équilibre acido-basique. Vous l’aurez compris, lorsque votre système est occupé à éteindre ces feux, il n’a guère l’énergie à combattre un petit virus qui passerait par là. Suite à un événement stressant ou une situation qui se maintient ou se répète trop souvent, le stress contribue à une déminéralisation et une inflammation générale de l’organisme. Tout ceci a une incidence directe sur notre vitalité, notre sommeil, notre équilibre nerveux et notre santé physique.

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Roger (nom fictif d’un ancien collègue de travail). Lundi matin, Roger ne rentre pas au travail. Ses collègues apprennent qu’il a été hospitalisé pendant le week-end pour une crise de foie. De par mes connaissances en métamédecine [i] je me doutais bien que ce pauvre Roger avait de gros problèmes d’argent! Ghislain, ingénieur de profession, esprit cartésien et curieux, s’enquiert auprès de lui pour voir si j’avais vu juste. Après s’être confié, notre Roger avoua que ses nombreuses cartes de crédit étaient pleines, qu’il n’avait plus aucun crédit disponible et qu’il avait peur de perdre sa maison. Notre corps nous parle à travers les symptômes de nos maladies et ce qu’il dit, dans la majorité des cas c’est: «fais quelque chose pour changer la situation, je n’en peu plus…»

Des problèmes avec le foie résultent soit d’inquiétudes, soit de soucis (très souvent reliés à l’argent); on peut craindre de manquer de ce qui nous est essentiel (travail, logement, nourriture), ou bien nous sommes pris dans une situation à laquelle on n’arrive pas à s’adapter. Et le foie n’est pas le seul concerné, des problèmes de dos dans la région lombaire sont souvent associés à de l’insécurité sur le plan matériel. On a peur de perdre son emploi, de ne pouvoir arriver à payer ses dettes, de ne pouvoir s’offrir des vacances. On peut même se dévaloriser par rapport à ceux qui gagnent plus que nous ou qui réussissent mieux que nous. Enfin, vous pouvez ajouter à ça tous les problèmes découlant de la déminéralisation et de l’inflammation de notre organisme et la liste est longue: cholestérol élevé, ulcères, problème de prostate, hypertension, côlon irritable, problèmes de peau, allergie, arthrite, surplus de poids, dépression, maladie cardiaque, cancer, etc.

Enfin, qu’il s’agisse de votre santé financière ou de votre santé physique, la prévention peut vous éviter bien des maux. Assurez-vous les services et les conseils d’experts en matière d’investissements et de plan de retraite ou voyez avec eux comment venir à bout de vos dettes et vous refaire une santé financière. Et en ce qui a trait à votre santé physique, la bonne nouvelle c’est qu’il est possible de faire une chasse effrénée aux acides libérés par le stress et d’améliorer votre état par de simples petits gestes quotidiens. Demandez conseil et respirez, bougez et riez!

Annie Pruneau

[i] Métamédecine : Le mot métamédecine est formé du préfixe grec méta qui signifie «aller au-delà» et du nom médecine, qui signifie «ensemble des moyens mis en œuvre pour la prévention, la guérison et le soulagement des maladies».

FacebookLinkedInTwitterGoogle+