Trucs pour mieux réseauter
Méthodes de recherches d'immeubles partenariat Recherches

Le réseautage est très important en affaires. Mais ce n’est pas inné ! Dans cet article, je vous dévoile quelques trucs pour mieux réseauter.

Le réseautage sert autant à trouver des deals, des clients que des partenaires d’affaires ou encore des membres pour votre équipe. Mais pour bien réseauter, encore faut-il savoir s’y prendre pour trouver des contacts intéressants. C’est lors d’événements de réseautage que vous pourrez vous distinguer.

  1. Choisir la bonne carte d’affaires

La carte d’affaires vous représente. Il faut donc savoir l’utiliser correctement.

  • Rassemblez vos cartes dans la même poche : si vous portez une veste, mettez les cartes à donner dans la poche de gauche et les cartes recueillies dans la poche de droite.
  • Marquez celles que vous recevez : après votre conversation, indiquez sur la carte reçue quelques informations sur votre interlocuteur, par exemple : « 5 flips à son actif », « vient d’hériter de cinq millions », « possède licence RBQ », « cherche du commercial », « cherche du 6 logements et + ». Vous saurez qui contacter en temps utiles.
  • Soignez vos cartes d’affaires : elles doivent être présentables (propres, non pliées, ne pas paraître usagées) ; le design doit être simple et épuré ; les informations essentielles doivent y figurer (nom, activité, moyens de vous contacter).
  • Ayez un back-up de vos cartes : conservez un certain nombre de cartes dans vos poches, mais pas seulement. Prenez l’habitude d’en conserver partout (dans votre voiture, votre mallette, votre sacoche, votre manteau, votre vestiaire…).
  1. Choisir sa clientèle cible

Lors des soirées mensuelles Immofacile, les participants portent une étiquette suivant un code couleur relatif à leurs intérêts (flip, multi…). Il est ainsi plus facile de trouver les bons contacts, et donc de mieux réseauter.

En dehors de ces soirées, allez vers les gens, discutez, posez des questions et prenez des notes. N’hésitez pas à jumeler des personnes ; elles se souviendront plus facilement de vous.

Faites-vous connaître grâce à vos cartes d’affaires, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…), la publicité, un lettrage sur votre voiture… Tout est bon pour vous afficher.

  1. Faire un plan de réseautage

Si vous n’arrivez pas à nouer facilement des contacts, faites un plan de réseautage. Comme le disait Benjamin Franklin : « Ne pas planifier équivaut à planifier son échec. » Suivez son conseil et passez aux actions suivantes :

  • Assistez à des événements : soirées mensuelles Immofacile, soirées 5 à 7, formations, salons…
  • Distribuez vos cartes d’affaires en vous fixant des objectifs.
  • Participez activement aux groupes de discussions en ligne sur LinkedIn, Facebook…
  • Partagez votre passion grâce à un blogue (pas uniquement votre passion des affaires !).
  • Faites du bénévolat, vous ferez ainsi beaucoup de rencontres.
  • Devenez membre d’une association professionnelle.
  • Travaillez dans un espace de co-working.
  • Montrez-vous et partagez vos réalisations.
  • Donnez des conférences, pas forcément dans l’immobilier d’ailleurs.
  1. Soigner son apparence

Ça peut paraître injuste, mais vous serez jugé sur votre apparence, même dans un événement pour réseauter. Alors, prenez quelques bonnes habitudes pour la soigner au maximum.

  • Votre tenue doit être propre, sans tache ni signe d’usure, et bien ajustée. Si vous êtes une femme, préférez le tailleur à la tenue mini-jupe et grand décolleté. Portez des souliers plutôt que des bottes ou des claques.
  • Attention aux accessoires ! Évitez de porter trop de bijoux, de bagues… pour limiter les distractions et garder votre interlocuteur concentré sur votre échange. Harmonisez vos bas et chaussures avec votre tenue. Prenez garde aux étiquettes de vêtements qui ressortent et aux poils laissés par votre animal de compagnie. Ayez toujours une brosse pour enlever les fibres et poils disgracieux.
  • L’hygiène est primordiale quand on va à l’encontre des autres. Prenez une douche quotidienne, ayez des cheveux propres et bien entretenus, soignez votre coupe (faites appel à un coiffeur-visagiste si besoin, il trouvera une coupe adaptée à la forme de votre visage). Vos mains doivent être propres, et vos ongles entretenus. Veillez à votre haleine (utilisez des pastilles !) et à l’odeur que vous dégagez. Combattez les odeurs de transpiration et utilisez un parfum agréable et léger (attention au mélange d’odeurs entre parfum, crème à raser, savon, lessive…).
  1. Être dans le bon état d’esprit

Avoir un échange constructif avec une personne nécessite de prendre quelques précautions.

  • Oubliez votre cellulaire ! Pour être dans la conversation sans être dérangé, éteignez votre téléphone (ou mettez-le sur vibreur). Mettez-vous dans la peau de l’autre. Que diriez-vous d’un interlocuteur qui vous dit « Attends deux secondes… » en regardant son téléphone, alors que vous étiez en pleine conversation ? Vous n’aimeriez sans doute pas vivre cela, alors épargnez-le aux autres.
  • Soyez en mode « écoute ». Confucius disait « Si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’il ne parle. » Pour cela, trouvez un point commun avec la personne et faites-la parler. Ne parlez pas de vous.
  • Posez des questions (voir les 5 W*) : n’improvisez pas vos échanges. Préparez une liste de questions à poser (des questions banales pour commencer). Portez attention aux réponses verbales et non verbales. Servez-vous des réponses pour poser d’autres questions, mais sans rentrer dans le détail (pour un futur investisseur, demandez-lui, par exemple, si l’immobilier l’intéresse plutôt que s’il souhaite investir avec vous). Sachez que le meilleur candidat a l’argent, mais peu de temps. Enfin, ayez du répondant. Tournez les objections de votre interlocuteur en questions, et amenez-le à y répondre lui-même.
  1. Connaître son projet

Pour convaincre efficacement, il faut le faire vite et bien. Imaginez que vous avez trente secondes pour convaincre votre interlocuteur.

  • Sachez de quoi vous parlez et connaissez les réponses aux questions que l’on pourrait vous poser. Entraînez-vous chez vous, demandez à un coach ou un ami investisseur de vous interroger. Plus vous pratiquerez, plus vous serez naturel et aurez des réponses adaptées.
  • Inspirez la confiance en disant la vérité. Soyez à l’écoute de l’autre et regardez-le dans les yeux quand vous lui parlez. Créez une ambiance agréable (faites de l’humour, complimentez votre interlocuteur – mais pas trop quand même) et  laissez la vedette au projet.
  1. Faire un suivi efficace

Vous avez rencontré des personnes et récupéré des cartes. Bien. Maintenant, il faut suivre cette étape du réseautage.

  • Si l’échange a été positif, prenez note de ce que vous avez convenu ensemble, de la prochaine étape ; déterminez la date et l’heure du prochain rendez-vous. Envoyez aux personnes intéressantes une petite note manuscrite et remerciez celles qui vous ont aidé (à vous mettre en contact avec d’autres lors de cette soirée).
  • Si l’échange n’a pas fonctionné (un investisseur ne vous suit pas, par exemple), essayez de comprendre pourquoi. Vous vous êtes peut-être trompé dans votre présentation. Tenez-en compte pour rechercher de nouveaux prospects.
  • Classez vos contacts efficacement, et par catégories (par exemple : prêteurs professionnels, REER, prêteurs privés, partenaires, peu de potentiel…) avec des outils comme Evernote (ou Onenote).

En conclusion, il vous faudra pratiquer pour réseauter avec le maximum d’efficacité. N’hésitez pas à aller aux soirées Immofacile, elles sont faites pour cela !

* Les 5 W : 

– Who : Qui êtes-vous ?

– What : Que faites-vous ? Quel est votre métier ?

– Where : Dans quel secteur/type de métier travaillez-vous ?

– Why : Pourquoi travaillez-vous pour cette compagnie/voulez-vous faire de l’immobilier ?

– When : Depuis quand ?

Conseil  lecture : il existe un petit livre très sympa, écrit par Lyne Sperandio et intitulé Les deux premières minutes d’une rencontre. L’auteur y donne des conseils pour faire bonne impression, dès les premiers échanges avec quelqu’un.