Comment approcher sa famille pour du financement
Financement

Le « love money », soit l’argent qui provient de vos proches (famille ou amis), est un excellent moyen d’aller chercher du financement en immobilier. Toutefois, ce n’est pas toujours facile de parler d’argent avec des proches. Voici donc les 12 étapes pour présenter un bon dossier à vos amis ou à votre famille.

  1. Mettez de l’ordre dans votre argent et dans votre budget.

Vous devez d’abord mettre de l’ordre dans vos finances. Si dans votre famille vous êtes connu pour être désorganisé, cela n’aide pas. Vous devez donc : avoir un budget, payer vos factures, vos cartes de crédit et vos dettes. Vous devez également vérifier votre cote de crédit. Allez jeter un œil du côté de transunion.ca ou d’equifax.ca. Règle générale, pour investir en immobilier, il faut être au-dessus de 660.

  1. Approchez des gens qui ont confiance en vous.

Pour commencer, demandez à votre père, à votre mère, votre frère, votre sœur, votre grand-mère ou votre grand-père. N’appelez pas en premier lieu votre cousin lointain. Privilégiez une approche en personne, qui sera beaucoup plus efficace.

  1. Ne demandez pas à des gens qui ont des problèmes financiers.

Si votre père connait des difficultés à joindre les deux bouts, n’allez pas le solliciter. Ne demandez qu’aux gens dont vous connaissez le potentiel de financement pour ne pas mettre de la pression sur ceux en difficulté.

  1. Discutez de la raison de votre prêt.

Pourquoi voulez-vous avoir de l’argent pour investir dans un immeuble ? Il peut s’agir d’un prêt pour des rénovations, pour votre maison ou tout simplement pour la mise de fonds dont vous avez besoin. Expliquez votre projet et les raisons qui vous motivent à aller chercher du financement.

  1. Demandez un montant exact et non pas une estimation.

« Ah, tu sais maman, c’est à peu près entre 32 000 et 52 000 que je vais avoir besoin.

– Pourquoi il y a une si grosse variation que ça, chéri ?

– Bah c’est parce que je n’ai pas fait mes calculs. »

Quand vous allez demander du financement, soyez précis : « J’ai besoin de 42 500 $. Il y a 35 000 $ pour la mise de fonds et la taxe de mutation. Ensuite, j’ai besoin de 12 000 $ pour des rénovations. Voici les soumissions pour le 12 000 $. » Soyez confiant et préparé pour rencontrer la personne que vous allez solliciter.

  1. Préparez vos budgets.

Vous devez avoir préparé vos budgets pour toutes les facettes de votre projet. Plus le montant est élevé, plus vous devez vous préparer avant de rencontrer la personne.

  1. Expliquez comment et quand vous allez repayer la personne.

Expliquez comment, en détail, vous allez repayer la personne. Il faut être précis : ferez-vous un paiement chaque mois ? Chaque trois mois ? D’où proviendra l’argent ? Quelle sera l’échéance pour que vous ayez remboursé la personne au complet ?

  1. Mettez de l’avant les avantages qu’ils ont à investir avec vous.

Voici quelques avantages que vous pouvez mettre de l’avant :

  • Le prêt est garanti par un immeuble.
  • Le rendement est supérieur à beaucoup d’autres types de placements (CPG, etc.)
  • Vous avez de l’expérience dans le domaine.
  • Vos autres projets sont rentables.
  • Vous êtes quelqu’un de fiable puisque vous avez déjà remboursé tous vos autres prêts. (Par exemple votre voiture)
  1. Proposez de payer des intérêts

Il est possible que votre mère vous propose un financement à 0 % d’intérêt. Toutefois, je vous recommande d’éviter de succomber à la tentation de dire oui ! C’est important que vos deals soient de type « gagnant-gagnant ». Vous devez donner en retour. De cette manière, les gens avec qui vous ferez affaire souhaiteront embarquer avec vous à nouveau, ce qui vous sera assurément très pratique.

  1. Définissez une conséquence en cas de retard de paiement.

Quelles conséquences y aura-t-il si vous tardez à payer ? Par exemple, si vous oubliez de payer un mois, quelle sera exactement votre pénalité ? Cela pourrait être 1 % d’intérêt supplémentaire si vous manquez un paiement.

  1. Signez ou notariez votre entente.

Signez et notariez une entente de financement avec la personne. Chez le notaire, il s’agira d’un contrat hypothécaire. La procédure coûtera peut-être environ 1 000 $, cela pouvant varier entre 800 $ et 1 500 $. Mais le coût s’élève environ à 1 000 $ pour garantir le prêt que votre ami vous a consenti. L’autre option est de faire une entente à l’amiable, qui implique également la signature d’un contrat.

  1. Conservez une bonne communication.

Il est très important d’avoir une bonne communication avec vos investisseurs. Ce n’est pas obligatoire que vous vous rencontriez chaque mois, mais tous les deux ou trois mois, revenez vers eux et montrez-leur les avantages : « Regarde, on n’a pas perdu d’argent. Mieux encore, on a fait des profits ! »

Et si vous êtes prêt à passer au  prochain niveau, je vous invite à lire mon article Les 10 commandements pour présenter votre dossier à une banque.

Ghislain Larochelle