Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Devenir prêteur hypothécaire privé
Achat Prêteur privé

L’intérêt d’une telle opportunité

Avec les taux d’intérêt de 0,5% pour un CPG de 1 an, si on enlève l’inflation et les impôts, on peut comprendre que l’acronyme peut vouloir dire «Certificat de Pauvreté Garantie». Mais existe-t-il d’autres véhicules de placements garantis qui rapportent plus? Heureusement oui. Parlons donc de devenir prêteur hypothécaire privé.

Les taux d’intérêts payés sur des prêts hypothécaires privés (PHP) sont de l’ordre de 8% à 18% l’an, selon la situation. Et en moyenne, le prêt est de 6 à 12 mois. Aussi, il y a les frais qui sont payés par l’emprunteur au prêteur, en moyenne de 2% à 5 %, peu importe la durée du prêt. On est assez loin du 0,5 % l’an, non ?

Qui sont les clients des prêteurs hypothécaires privés

Contrairement à la pensée populaire, il n’y a pas que de mauvais payeurs qui contractent un tel prêt. L’hyper réglementation qui assujettit banques, fiducies, assureurs-vie et caisses populaires et autres institutions financières conventionnelles les oblige de refuser de belles opportunités d’affaires.

Ceux qui font des flips, ceux qui ont plus de 4 propriétés de 5 logements et moins, ceux qui ont besoin d’avoir un prêt rapidement, ceux qui ont besoin de sauvetage hypothécaire sont quelques exemples des clients d’un PHP. Certes, il y a aussi ceux dont la cote de crédit n’est pas à la hauteur. Mais même dans ce cas, si le montant de votre prêt est bas par rapport à la valeur marchande de la propriété, ce serait un placement sécuritaire.

Les lois applicables en prêt privé hypothécaire

Aux antipodes de la réglementation surabondante applicable aux institutions financières classiques, seulement quelques lois qui s’appliquent en prêt hypothécaire privé. Il y a aussi la contrainte de l’article 347 du Code criminel, qui interdit de charger plus de 60% d’intérêt annuellement, y compris les frais. La seule vraie limite est l’imagination des parties. Préférez-vous prêter à taux fixe? Plutôt prendre une participation aux profits, avec un taux d’intérêt moindre sur le prêt? Les intérêts ne sont pas payés mensuellement, mais capitalisés ? Autant de possibilités disponibles et plus!

Une formation complète sur devenir prêteur hypothécaire privé

Devenir PHP demande de la formation si on veut être efficace et faire de bons prêts. Aussi, il faut développer une attitude de Columbo, c’est-à-dire tout tout tout vérifier.

Durant la formation « Devenir prêteur privé », vous apprendrez ce qu’il faut savoir pour se lancer dans cette activité commerciale très lucrative et sécuritaire. Pas un cours de théorie, mais une formation du type «business in a box». Vous aurez toutes les connaissances pour vous lancer dans ce créneau lucratif. Il vous restera à passer à l’action.

Luc Audet
(514) 954-9600
audet@droitdespme.com

FacebookLinkedInTwitterGoogle+