Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

La mise à part de l’argent
Non classé

Rembourser un prêt hypothécaire, cela peut être très long, surtout lorsque les revenus de votre immeuble ne sont pas aussi élevés que vous l’auriez souhaité. Heureusement, la technique de la MAPA (mise à part de l’argent) peut vous aider à rembourser votre prêt plus rapidement tout en optimisant votre structure fiscale.

Quel est l’objectif de la MAPA ?

La MAPA est une technique qui vous permet de convertir des intérêts déductibles en intérêts non déductibles. Ceci permet notamment de réduire votre taux d’imposition tout en réduisant la période d’amortissement sur votre immeuble.

Ainsi, d’un côté vous utilisez vos revenus de location pour payer vos dépenses personnelles et vos dettes dont les intérêts ne sont pas déductibles. D’un autre, vous payez vos dépenses d’immeuble grâce à une marge de crédit.

Depuis le 27 février 2003, l’Agence de revenu du Canada (ARC) considère que la MAPA est une technique tout à fait légale. Toutefois, cette technique ne peut s’appliquer que dans si vous êtes travailleur autonome, ou associés d’une société en nom collectif. Cette technique ne peut donc s’appliquer uniquement dans le cas d’immeubles détenus personnellement, et non au nom d’une société par actions.

Les 6 étapes de la mise à part de l’argent

1ere étape

D’abord, il faut faire préautoriser une marge de crédit hypothécaire. Cette marge de crédit hypothécaire doit correspondre à l’équité de vos immeubles. Votre maison personnelle peut faire partie du lot.

2e étape

Créez deux comptes distincts, soit un compte revenu et un compte de dépenses d’immeuble (hypothèque, taxes, entretien…). Ceci vous permettra de disposer des dépenses admissibles, tout en respectant les règles fiscales. Toutefois, faites attention à ne pas utiliser les fonds qui se trouvent dans ces comptes.

3e étape

Planifiez le retrait automatisé. Ce montant doit correspondre aux dépenses occasionnées, afin de pouvoir générer un certain revenu.

4e étape

Effectuez le regroupement ou l’encaissement des revenus de location d’un compte bancaire qui sera séparé du vôtre.

5e étape

À cette étape, vous devriez être en mesure d’effectuer le paiement des prêts dont les intérêts ne sont pas déductibles. Il s’agit entre autres du prêt personnel et de l’hypothèque de votre maison. Vous devez pouvoir également maximiser votre CELI, votre REER et votre REEE. Vous obtiendrez ainsi des liquidités pour votre salaire.

6e étape

Lorsque votre marge de crédit est épuisée, vous devez utiliser les nouveaux revenus de location, afin de pouvoir supporter vos dépenses.

Dernier conseil :

La technique de la mise à part de l’argent est plutôt simple, mais elle doit être effectuée correctement pour pouvoir bénéficier de tous les avantages. Dans le doute, remettez-vous-en aux soins d’un fiscaliste qui saura faire le point sur votre situation, et vous aidera à bien planifier le tout.

 

FacebookLinkedInTwitterGoogle+