Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant aux 2 semaines.

Trois stratégies pour gérer vos immeubles
Gestion Immeuble à revenus

Un immeuble, ça implique un minimum de gestion. Il faut notamment gérer les locataires, les finances ainsi que la maintenance du bâtiment. Heureusement, il existe plusieurs stratégies, selon votre profil d’investisseur. Voici les trois principales. 

1- Tout gérer vous-même

Cette manière de faire suppose que vous vous occupez de tout ; vous collectez les loyers, vous pelletez la neige, vous déposez les chèques de loyer… et toute autre tâche connexe ! Cette stratégie conviendra aux propriétaires qui disposent d’une certaine expérience et d’un nombre restreint d’immeubles.

Avantages :

  • Vous avez le contrôle ! En vous occupant vous-même de votre investissement, vous êtes au fait de ce qui s’y passe. Vous pouvez donc prendre les décisions appropriées.
  • Vous êtes informé rapidement de tout problème. En cas de dégât d’eau, par exemple, vous serez probablement la première personne que vos locataires contacteront. Cela vous laissera l’opportunité de réagir rapidement !

Inconvénients :

  • Manque de connaissances. Il est impossible d’être bon dans tout. Certaines tâches de gestions corrèleront avec vos forces, alors que d’autres vous grugeront temps et énergie. Par exemple, une personne pourrait être habile avec la comptabilité, mais pas très à l’aise avec la réalisation de travaux manuels. L’inverse est tout aussi vrai.
  • Risque accru d’erreurs. Le manque de connaissances ou d’habiletés engendrera tôt ou tard des erreurs. Certaines seront plus couteuses que d’autres.

2- Gérer une partie et confier l’autre à un gestionnaire

Cette approche suppose que vous vous occupiez d’une certaine partie de la gestion, idéalement celle avec laquelle vous êtes le plus à l’aise. Pour le reste, vous faites appel à un gestionnaire. Il s’agit d’une manière de faire idéale pour les propriétaires dont le nombre d’immeubles est en croissance.

Avantages :

  • Vous vous libérez du temps. Ce temps récupéré peut être réinvesti dans des activités qui vous tiennent à cœur, ou encore dans des tâches auxquelles vous attribuez une plus grande valeur.
  • Vous vous entourez d’experts. Qui de mieux que des experts pour vous aider dans les domaines où vous êtes moins bon ?

Inconvénient :

  • Vous êtes dépendant d’un gestionnaire. La confiance que vous lui accordez doit être solide ! C’est pourquoi il importe de bien choisir votre gestionnaire.

3- Tout confier à un gestionnaire

Cette troisième stratégie suppose que vous déléguiez l’ensemble des tâches de gestion, d’entretien et de comptabilité. Votre rôle se limite à détenir l’immeuble (vous en êtes propriétaire) et à récolter les fruits de votre investissement. Cette manière de faire est idéale pour les propriétaires qui vivent de l’immobilier et qui possèdent un certain nombre de portes.

Avantages :

  • Vous avez la paix d’esprit ! Personne ne vous appellera à 3 h du matin pour que vous veniez déboucher une toilette.

Inconvénients :

  • Vous devez rémunérer votre gestionnaire. La part demandée grugera inévitablement une part de vos bénéfices.
  • Vous devez avoir confiance en votre gestionnaire. Du moment où vous choisissez bien votre gestionnaire, il ne s’agit pas vraiment d’un inconvénient. Pour ce faire, faites passer de bonnes entrevues !
FacebookLinkedInTwitterGoogle+