Investir en immobilier

Vous vous demandez comment investir en immobilier? Encore mieux, vous vous demandez comment investir en immobilier sans argent?

Plusieurs ressources sont disponibles pour obtenir un conseil immobilier, mais peu vous révèle les trucs utilisés par les riches pour devenir millionnaire. Il y a de plus en plus de façons originales de pouvoir investir en immobilier. Permettez que je vous en cite  quelques-unes. Toutes ces façons sont légales et très bien documentées. Rappelez-vous que, plus vous vous instruisez en investissement, meilleures seront vos chances de réussite.

Conseil immobilier #1 : Acheter votre maison

Une première façon de faire est sans contredit l’achat de votre maison ou de votre condo en tant que votre résidence principale. Cet investissement est souvent le premier effectué par une famille. Au lieu de payer chaque mois un loyer, l’argent est utilisé pour payer l’hypothèque et ainsi bâtir une équité avec sa maison. Il existe, lors de l’achat d’une résidence principale, un programme qui permet d’avoir accès à l’argent investi dans vos REER vous permettant de verser le montant comptant initial exigé par les banques. Ce programme gouvernemental canadien s’appelle un RAP (Régime d’Accès à la Propriété).

Conseil immobilier #2 : Acheter des immeubles à revenus

L’achat d’un immeuble à logements, duplex, triplex, 5 ou 6 logements est aussi une façon d’investir dans l’immobilier. C’est un investissement que l’on appelle ACTIF. Pourquoi ? Parce que vous devez vous impliquer à la réalisation des revenus. Les locataires deviennent vos clients et vous devez en prendre soin au même titre qu’une entreprise vis-à-vis ses clients. Si vous manquez de temps et que vous éprouvez des difficultés à boucler votre horaire, cet investissement n’est peut-être pas pour vous. L’aspect à considérer le plus dans l’immobilier locatif est la quantité de temps et de travail que vous avez à consacrer à l’entretien de votre investissement. Lorsque vous achetez un investissement passif comme un fonds mutuel, il se trouve tout simplement dans votre compte de courtage. Si vous investissez dans un immeuble locatif, de nombreuses responsabilités vous incombent comme propriétaire. Lorsque le système de chauffage cesse de fonctionner au beau milieu de la nuit, c’est vous qui recevrez l’appel téléphonique. D’autre part, si vous bénéficiez de temps libre et que vous êtes quelque peu bricoleur, allez-y, foncez!

Conseil immobilier #3 : Acheter des immeubles avant leur construction

Une autre façon très lucrative de faire de l’argent est d’acheter un immeuble avant la construction. Plus on est capable de le prendre tôt dans le projet, meilleures sont nos chances de réussite. Il y a différents types de projets disponibles sur le marché; condominiums, parcs de maisons, villas, chalets, terrains, centres d’achats, etc.

Conseil immobilier #4 : Utilisez vos REER

Plusieurs personnes ne savent pas que l’on peut devenir propriétaire d’un bien immobilier sans jamais sortir l’argent de ses REER. Ceci peut se faire de plusieurs façons. Vous pouvez acheter une partie de votre maison avec vos REER. Vous pouvez investir en immobilier via des obligations (Bond). Avez-vous pensé à acheter du terrain près des grandes villes à l’aide de vos REER ? Les compagnies qui offrent ce service s’occupent de tout et vous profitez de bons rendements. Ce type d’investissement est considéré passif. Vous n’avez à vous préoccuper de rien, car des professionnels le font pour vous.

Conseil immobilier #5 : Acheter aux États-Unis

Cette façon de faire est de plus en plus populaire avec la baisse des prix aux USA. Une maison qui se vendait 300 000$ se paie maintenant près de $100 000. Dans la région de Phoenix en Arizona,  14 000 maisons ont été mises en vente en 2007 sur le réseau MLS. En 2009, plus de 54 000 mises en vente. Bref, le prix des maisons a chuté drastiquement. Où croyez-vous que les gens qui ont perdu leur maison demeurent à présent ? Ils louent des appartements, condos, maisons, créant ainsi une pénurie de résidences en location. Ce type d’investissement est aussi disponible via les REER.

Conseil immobilier #6 : Acheter des immeubles à logements multiples ou commerciaux

Ce type d’investissement s’appelle en anglais REIT (Real Estate Investment Trust) ou en français Fonds de Placement Immobilier (FPI). Un fonds de placement immobilier (FPI) est créé lorsqu’une société emploie l’argent des investisseurs pour acheter et exploiter des propriétés à revenus. Les FPI sont achetés et vendus sur les marchés boursiers comme n’importe quelles autres actions. Ils peuvent aussi être achetés au privé les rendant souvent plus rentables, car ils ont moins de frais rattachés qu’au public. Une société doit payer 90% de ses bénéfices imposables sous la forme de dividendes pour garder son statut de FPI. En procédant ainsi, les sociétés évitent de payer de l’impôt.

Conseil immobilier #7 : Utiliser l’effet de levier

À l’exception des FPI, l’investissement dans l’immobilier procure à l’investisseur un outil que l’on ne retrouve pas sur le marché des actions ou des fonds mutuels. Si vous voulez acheter une action ou un fonds mutuel, vous devez payer la totalité de sa valeur au moment où vous placez l’ordre d’achat. Même si vous achetez sur marge, le montant que vous pouvez emprunter est encore bien moindre que dans l’immobilier. La plupart des investissements « classiques » nécessitent des prêts hypothécaires de 20%. Toutefois, selon l’endroit où vous habitez, il existe de nombreux types de prêts hypothécaires qui exigent aussi peu que 5%. Cela signifie que vous pouvez contrôler l’ensemble des biens en payant seulement une fraction de la valeur totale.

C’est ce qui encourage l’investissement dans l’immobilier. Ils peuvent prendre une seconde hypothèque sur leur maison ou utiliser l’équité de leur maison pour faire un ou des investissements passifs en immobilier.

Conclusion

Nous nous sommes penchés sur plusieurs conseils en investissement immobilier. Cependant, vous avez sans doute deviné que nous n’en avons abordé que quelques-uns seulement. Dans ces exemples, il existe d’innombrables variantes de placements immobiliers. Comme pour tout investissement, il y a beaucoup de potentiel avec l’immobilier, mais cela ne signifie pas qu’il s’agit d’un gain assuré. Plus vous aurez bien rempli vos devoirs au début, meilleures seront vos chances de réussite. Comme pour tout investissement, faire des choix prudents et peser les « pour » et les « contre » des coûts et des bénéfices de ces choix sont fortement recommandés avant d’aller de l’avant.

Vous voulez en apprendre plus sur l’immobilier ?

Voici quelques bonnes suggestions:

  • Lisez des bouquins traitant de l’immobilier. Pourquoi ne pas débuter avec mon livre qui dresse un excellent résumé de toutes les techniques possibles. Il est disponible en librairie ou via le site internet immofacile.ca: L’immobilier à la portée de tous.
  • Assistez aux soirées mensuelles IMMOFACILE à travers le Québec. Ces formations sous forme de conférence sont disponibles pour peu de frais et vous permettent de réseauter avec d’autres investisseurs.
  • Vous avez peur de faire des erreurs! Payez-vous un coach en individuel pour vous aider à débuter en immobilier. Le prix est minime comparativement aux sommes d’argent et aux erreurs que vous allez épargner sur vos premiers « Deals » .
décharge légal