Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

10 avantages d’investir dans l’immobilier commercial
Immeubles à revenus Investissement Location

Plusieurs investisseurs craignent d’investir dans l’immobilier commercial. Parfois, ceux-ci pensent que ce secteur est réservé aux magnats de l’immobilier. D’autres croient simplement ne pas être à la hauteur. Et pourtant ! L’immobilier commercial est bien plus accessible qu’on pourrait le croire, d’autant plus que ce type d’investissement comporte plusieurs avantages. Voici dix raisons qui démontrent qu’investir en immobilier commercial est une option gagnante. 

  1. Un investissement sécuritaire

Le secteur commercial n’est pas immunisé aux soubresauts du marché. Toutefois, les baux commerciaux sont toujours cautionnés soit par une hypothèque, soit par une autre garantie personnelle ou d’affaires.

  1. Plus de flexibilité dans les termes d’achat

Il est plus facile de procéder sans la banque, puisque le financement par le vendeur est plus fréquent. On parle alors de balance de prix de vente.

  1. Stabilité des locataires

Afin de maximiser leur investissement, les entreprises et les personnes en affaires ont tendance à rester plus longtemps dans un immeuble que des locataires résidentiels.

  1. Relation d’affaires avec les locataires

Les gestionnaires d’entreprises ont tout intérêt à entretenir de bonnes relations avec le propriétaire de l’immeuble qu’ils occupent. Il en va de l’image de leur entreprise.

  1. Bail « net » et « triple net »

Plusieurs entreprises évitent de posséder l’immeuble qu’elles occupent, et ceci principalement pour des raisons fiscales. Ces entreprises préfèrent louer les locaux, mais payer en partie ou en totalité les coûts associés au bâtiment, comme les taxes, l’assurance et de l’entretien. On parle alors de :

  • Loyer « net » : le locataire paie une partie ou la totalité de l’impôt foncier, en plus du loyer de base.
  • Loyer « supernet » (net, net) : le locataire paie l’assurance sur l’espace qu’il occupe, en plus du loyer de base et des taxes.
  • Location « hypernet » (net, net, net) : le locataire paie non seulement pour le loyer, mais aussi pour toutes les dépenses de l’immeuble, en plus des frais d’amélioration.
  1. L’immeuble se paie plus rapidement

Règle générale, les immeubles commerciaux procurent de meilleurs revenus et se rentabilisent plus facilement, ce qui est encore plus vrai dans le cas d’un bail net ou triple net.

  1. Longueur du bail

Contrairement aux baux résidentiels, qui s’étalent normalement sur une année, les baux commerciaux durent généralement de 3 à 15 ans.

  1. Heures d’opération limitées

La plupart des entreprises sont opérationnelles de jour, et fermées la nuit. En tant que propriétaire d’un de ces immeubles, à moins d’un pépin majeur, les chances sont que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles la nuit venue.

  1. Les deux partis sont plus égaux

Au moment de négocier, les propriétaires d’immeubles commerciaux disposent d’une meilleure marge de manœuvre vis-à-vis leurs locataires que les propriétaires d’immeubles résidentiels.

  1. Diversification des investissements

Tout mettre ses œufs dans le même panier est un pari risqué lorsqu’il est question d’investir. Vous gagnerez à diversifier votre portefeuille, d’autant plus que le secteur commercial ne se limite pas qu’aux immeubles de bureaux. N’oublions pas les grands complexes industriels, les hôtels, les centres d’achat, les petits commerces…

Vous désirez en savoir plus sur l’immobilier commercial? Cliquez ici pour découvrir notre formation à ce sujet!

FacebookLinkedInTwitter