Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant aux 2 semaines.

La peinture au plomb, est-ce dangereux?
Infolettre mensuelle

Saviez-vous que le plomb, de couleur gris-bleu, est un métal à haut degré de toxicité? Une fois le plomb ingéré, les effets les plus graves constatés dans les cas d’hospitalisation s’exercent sur le système nerveux central, mais peuvent également atteindre les globules rouges et le système digestif. Ce métal peut s’introduire dans le corps très facilement par la bouche ou les poumons, par une simple respiration lorsque vous sablez les murs où se trouvait de la peinture au plomb, dans une vieille maison par exemple. La capacité d’assimilation à cette substance nocive varie d’une personne à l’autre selon leur état de santé.

Un peu d’histoire

Le plomb peut se retrouver dans les anciennes peintures. En effet, il faisait partie des éléments de composition courants dans les revêtements avant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), jusqu’à représenter 50 % du poids de la peinture. Jusque dans les années 1960, le plomb était utilisé comme pigment dans les peintures, en particulier dans les tons de blanc et les couleurs pastel. On lui prêtait plusieurs qualités : un bon pouvoir couvrant, une protection contre l’humidité et une capacité d’élimination des champignons et diverses moisissures.

Seul problème, la recherche médicale s’est aperçue, par la suite, qu’une fois absorbé, le plomb est toxique et extrêmement dangereux. Il provoque plusieurs effets secondaires graves même à faible dose. Il provoque des troubles de croissance ou des maladies neurologiques comme le saturnisme, plus particulièrement chez les enfants. Cette prise de conscience fut très tôt prise en considération dans la règlementation.

De la peinture au plomb dans vos immeubles?

De nos jours, la peinture au plomb est encore utilisée pour peindre des bâtiments commerciaux ou industriels, ainsi que dans les industries militaire et navale. Dans une habitation ancestrale, si la peinture au plomb est en bon état, elle pose peu de risques. Mais si de la poussière contenant du plomb peut être inhalée, par exemple, lorsque cette peinture est écaillée, lorsqu’on la décape ou la sable, ou en brûlant du bois peint, le danger est présent. C’est pourquoi le plomb peut se trouver à bon nombre d’endroits; à l’intérieur comme à l’extérieur :

  • Dans l’eau potable — par la présence des canalisations de plomb ou de la soudure qui sert de raccord de tuyauterie;
  • Dans la poussière et la saleté;
  • Dans le cristal au plomb, l’étain et la glaçure de certaines porcelaines ou poteries;
  • Dans la poussière de peinture au plomb, produite en quantité considérable lors de rénovations.

Précautions avant tout

Le plomb peut être absorbé par le corps (et la plupart du temps, la population le prend pour du calcium) et vient se déposer sur les os et les organes vitaux où il y a des risques élevés d’accumulation. Ce genre de situation pose des risques très sérieux pour les enfants en bas âge et les femmes enceintes. Des précautions particulièrement sérieuses sont à prendre lors de travaux dans de vieilles maisons.

Ghislain Larochelle

FacebookLinkedInTwitterGoogle+