Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Les assurances hypothécaires: comment épargner!
Achat Conseils fiscaux Hypothèque Infolettre mensuelle

L’assurance-vie, l’assurance invalidité

Il n’y a pas beaucoup de personnes qui aiment magasiner les assurances hypothécaires, car c’est un produit qui peut être parfois compliqué. C’est aussi difficile de bien choisir l’assurance qui nous convient au meilleur taux possible. Je vais donc vous donner quelques trucs pour vous aider. L’assurance que les banques ou les caisses populaires vous offrent lorsque vous obtenez une hypothèque est une assurance-vie ou une assurance invalidité, selon votre choix. L’assurance-vie, comme son nom l’indique, veille à ce que vos survivants n’aient pas le fardeau de payer votre maison. La maison devient donc exempte de lien, donc toute payée. L’assurance invalidité sert à vous protéger si vous ne pouviez plus faire vos paiements d’hypothèque pour les causes spécifiées dans votre contrat d’assurance.

Comment épargner?

Une assurance hypothécaire comporte un montant d’assurance dégressif qui suit le montant qu’il vous reste à payer sur votre hypothèque. Voici un exemple; vous obtenez une hypothèque de 100 000 $ avec une assurance-vie de la banque. Si vous décédez durant l’année de l’obtention de l’hypothèque, vous obtiendrez un montant tout près de 100 000 $. Si vous décédez dans 20 ans, il vous restera seulement 30 000 $ à payer sur votre hypothèque. Vos héritiers recevront alors seulement 30 000 $, même si vous avez payé cette assurance pendant 20 ans.

1er truc : Comparons les assurances offertes par les banques et caisses populaires à une assurance temporaire offerte par les compagnies d’assurances. En obtenant une assurance temporaire de, disons 100 000 $ chez un assureur, votre montant d’assurance sera quand même de 100 000 $ au bout de 20 ans si vous décédez. Vos héritiers rembourseront le solde de 30 000 $ dû sur votre hypothèque et il leur restera 70 000 $.

2e truc : Il y a quelques institutions financières qui peuvent vous pénaliser par leur façon de calculer l’assurance sur votre prêt hypothécaire. Les chiffres dans cet exemple ne sont pas précis, ils sont utilisés seulement comme exemple. Vous avez une hypothèque de 100 000 $ à 6,2 %, vous payez donc 653 $ par mois, dont 508 $ en intérêt mensuel et 145 $ en remboursement du capital. La plupart des établissements vont ajouter un montant forfaitaire par-dessus ce montant pour les assurances, disons, par exemple, 47 $ pour faire un calcul facile. Vous payez donc un total de 700 $ par mois, assurance comprise. L’assurance est séparée de votre prêt hypothécaire.

Il y a cependant des établissements qui basent leur calcul sur le pourcentage d’intérêt. Voici un exemple : vous devez le même 100 000 $, mais l’établissement augmente le pourcentage d’intérêt de 6,2 % à 6,95 % pour les assurances. Maintenant, vous payez 570 $ en intérêt et 130 $ en remboursement du capital, donnant un même montant total de 700 $ par mois; ce qui fait que vous payez moins de capital (15 $) chaque mois. Vous devez donc vous informer auprès de votre institution bancaire et obtenir les vrais frais pour savoir si cette situation s’applique à vous.

N’oubliez pas que lors d’un renouvellement ou du refinancement de votre prêt cela peut entraîner une nouvelle assurance chez les institutions bancaires.

Ghislain Larochelle

Je voudrais remercier Christine Koral (Courtier hypothécaire : 514-652-7320) qui m’a donné un bon coup de main pour la rédaction de cet article.

FacebookLinkedInTwitterGoogle+