Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Les frais d’achat d’un immeuble ou d’une maison
Achat Conseils fiscaux Conseils légaux Hypothèque

Il faut connaître les frais d’achat liés à l’acquisition d’une maison ou d’un immeuble à revenus, afin de savoir si vous êtes capable joindre les 2 bouts.

Les frais initiaux

  • La taxe de bienvenue (Loi sur les Droits de mutation immobilière);
  • La prime SCHL ou autre frais d’assurance sur votre prêt hypothécaire;
  • Les frais d’évaluation (qui varie entre 250 $ à 350 $) pour déterminer la valeur hypothécable de la propriété, si le prêteur l’exige;
  • Une mise de fonds minimale de 5 à 20 % du prix d’achat;
  • Les frais d’inspection à partir de 500 $, dépendant du type de propriété. Je vous recommande cette inspection pour tout immeuble que vous voulez acheter;
  • Les frais d’inscription au registre foncier correspondent à un pourcentage important du prix d’achat. C’est un frais achat peu connu par le public en général;
  • L’impôt foncier et les services publics payés à l’avance. Vous devez rembourser au vendeur les frais déjà encourus, comme l’impôt foncier, le mazout, etc. ;
  • L’assurance habitation qui entre en vigueur le jour du transfert de la propriété, couvrant les frais de reconstruction de votre immeuble et son contenu;
  • Le coût du certificat de localisation si le vendeur ne l’a pas et ne veut pas le payer. Le prix varie de 1000 $ à 2000 $ chacun;
  • L’inspection de la qualité de l’eau si elle provient d’un puits artésien, afin de vérifier si elle est potable et si la réserve est suffisante;
  • Les frais juridiques et débours au moment de la prise de possession se chiffrant à 750 $ au minimum (plus les taxes). Vous serez aussi facturé pour la vérification du statut légal de la propriété;
  • Vous pouvez aussi souscrire à une assurance titres afin de vous protéger contre les vices cachés lors de la confection du titre.

Frais d’achat par la suite

  • Appareils ménagers;
  • Outils de jardinage, tondeuse, outil de base, etc. ;
  • Décoration, peinture, papier peint;
  • Rénovation, recouvrement de sol;
  • Déshumidificateur spécialement pour les vieux immeubles;
  • Coût du déménagement; et
  • Coût de branchement services publics, électricité, gaz, câble, téléphone, etc.

Dans les premières années, il faudra parfois investir dans le revêtement extérieur de votre immeuble ou encore dans celui du sous-sol, dans les armoires, la plomberie, l’électricité, le pavage, etc. Il importe aussi de vérifier les inclusions dans le prix d’achat de l’immeuble.

Ghislain Larochelle

FacebookLinkedInTwitterGoogle+