Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Acheter une maison à rénover pour en tirer des profits (FLIP)
FLIP

Acheter, rénover, revendre

Je rencontre fréquemment des personnes désireuses d’acheter une maison, de la rénover et finalement de la revendre pour tirer un profit rapidement. Chez nos voisins du Sud, une expression est appelée un FLIP. Plusieurs émissions de télévision, basées sur ce principe, nous sont présentées régulièrement, ce qui les rend très populaires en constatant les profits potentiels possibles.

Qu’est-ce qu’un flip?

La définition d’un flip immobilier est le processus par lequel un investisseur achète une maison et la revend à un prix supérieur après une courte période de temps. Par exemple, un investisseur achète une maison en juillet à 200 000 $ mais qui nécessite des travaux soit la rénovation de la cuisine et salles de bains, et amélioration de la cour pour un coût de 50 000 $. Deux mois plus tard, le temps qu’il faut pour faire ces rénovations, cette maison est remise en vente pour un prix reflétant la valeur du marché, disons 300 000$. Il s’agit d’une transaction commerciale légitime et beaucoup d’investisseurs en immobilier le font honnêtement et vivent de ce métier.

Vos recherches

Habituellement, lorsqu’on veut faire un flip, on part à la recherche d’une propriété qui a «manqué d’amour» et où des rénovations sont à faire. Rassurez-vous, si vous n’êtes pas du type bricoleur, ce n’est pas la seule façon de procéder. Les rénovations ne sont pas essentielles, car on peut très bien acheter une maison ou un condo neuf avant même sa construction et revendre aussitôt la construction achevée. Lorsque vous recherchez une maison à rénover, la localisation est très importante. Vous ne misez pas nécessairement sur la plus belle maison du quartier; vous cherchez simplement une maison qui a besoin de rénovations, mais dans un beau quartier. Les voisins vous seront grandement reconnaissants d’avoir amélioré cette maison. La durée d’un flip est très importante également. Plus vos rénovations durent longtemps et plus cela vous coûtera cher! Des frais mensuels non négligeables s’ajoutent : taxe municipale, taxe scolaire, assurance, chauffage, électricité, gaz, frais intérêt, etc.

Les rénovations

Soyez aussi conscient que vous ne rénoverez pas la maison comme si vous vouliez l’habiter vous-même. Il est parfois difficile de faire la distinction lorsque vous faites vos achats dans un centre de rénovations. Ne rénovez pas selon vos goûts, vous devez penser à l’acheteur et non à vous. Sachez définir vos critères sans trop d’émotions. Vous avez une tendance vers le style marocain? Ce n’est certes pas le goût de la majorité des acheteurs. Optez pour un décor plutôt neutre où l’acheteur éventuel n’aura pas à repeindre entièrement la maison dès son arrivée. Plusieurs acheteurs en sont à leur première acquisition et ne disposent pas des sommes nécessaires pour revamper l’intérieur de la maison. Ils préfèrent souvent acheter une maison où ils pourront habiter sans avoir de travaux supplémentaires à exécuter et de dépenses superflues à ajouter.

Quelques termes anglophones

Voici quelques termes immobiliers anglais souvent utilisés que je traduis pour vous permettre de comprendre le rouage dans ce domaine. Plusieurs émissions américaines ou canadiennes-anglaises utilisent ces terminologies :

  • Fixer-Upper : Réparations cosmétiques et mineures. (maquillage)
  • Rehab : Réparations majeures et souvent structurelles (restauration)
  • Sweat Equity : Faire tout le travail soi-même, au lieu d’embaucher du personnel.
  • Curb Appeal : Amélioration visuelle de l’apparence de votre maison vue de la rue.
  • Home Staging : Mise en valeur de votre propriété pour la vendre plus rapidement.

Finalement, n’oubliez pas de consulter votre comptable pour déterminer comment vos profits seront calculés lors de la production de votre prochain rapport d’impôt. Pour plus d’information concernant les flips, cliquez ici!

Ghislain Larochelle

FacebookLinkedInTwitterGoogle+