Infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre gratuite sur l'immobilier paraissant à chaque jour.

Sauver de l’impôt!
Conseils fiscaux Conseils légaux Infolettre mensuelle

Impôt

Le principe de l’impôt est bien simple, plus vous avez de revenus, plus vous payez d’impôt! Tel qu’enseigné dans la formation «Administration et tenue de livre», le but ici n’est pas de diminuer vos revenus, mais plutôt de rendre certaines dépenses déductibles d’impôt, à condition, que vous n’ayez pas oublié de les comptabiliser.

1. Recherche d’un immeuble

Si vous investissez de l’argent pour la recherche d’un immeuble, ces frais peuvent être déductibles jusqu’à une certaine limite. Si vous le faites à l’intérieur d’une compagnie, c’est beaucoup plus facile.

2. Vente d’un immeuble

Avez-vous pensé à inclure toutes les dépenses que vous avez encourues lors de la vente de votre immeuble? S’il s’agit de votre résidence principale, vous avez probablement droit à l’exemption au gain en capital. Sinon, les profits sont considérés comme un revenu d’entreprise, donc ils deviennent imposables. Voici quelques frais souvent oubliés par les investisseurs : certificat de localisation, publicité dans les journaux, achat d’affiches, déplacements, etc.

3. Dépenses d’entretien

Cette partie est la plus facile pour tous, car tout le monde sait qu’il faut conserver les factures pour amélioration ou réparations. N’oubliez pas d’inclure la peinture que vous avez achetée pour donner à vos locataires.

4. Dépenses de collecte des loyers

Vous êtes obligé de vous déplacer quatre fois pour avoir tous vos chèques? Calculez votre kilométrage! Si vous avez des chèques sans provision qui vous occasionnent des frais bancaires, il faut aussi les ajouter à vos dépenses.

5. Votre enfant vous aide

Par exemple, si votre enfant fait le ménage de l’entrée de l’immeuble, vous pouvez lui calculer un petit salaire raisonnable qui sera inclus comme dépense pour vous. Plusieurs hésitent à utiliser ces déductions. Le moyen le plus simple de les justifier est d’avoir une sortie de fonds de votre compte de banque pour ces dépenses encourues.

6. Les dépenses associées aux services publics

Si vous louez un appartement et que vous devez payer des frais pour l’électricité, le chauffage, le mazout, le gaz, ajoutez-les à vos dépenses. La même chose s’applique pour les frais d’électricité entre locataires. Si les frais d’électricité entre locataires sont trop élevés, on posera peut-être des questions.   Il se peut aussi que vous fournissiez un service d’accès à internet et même le câble de télévision à vos locataires. N’oubliez pas de les ajouter à vos dépenses. On va souvent retrouver cette dernière option lors d’une location d’une chambre ou d’un studio dans votre maison.

7. Les frais de démarrage

Vous décidez de vous incorporer parce que vous voulez investir de façon sérieuse en immobilier? Super! Plusieurs frais sont déductibles d’impôt, mais pour une certaine période seulement. On ne peut pas retourner plusieurs mois et années en arrière.

Je ne suis pas comptable, mais je vous recommande de vérifier auprès de votre comptable chacun des points mentionnés. En terminant, je peux vous dire que l’honnêteté a bien meilleur goût pour vous éviter bien des tracas!

Ghislain Larochelle

FacebookLinkedInTwitterGoogle+