Investir avec vos enfants en immobilier
Infolettre mensuelle Non classé

Vous aimeriez investir avec vos enfants et les aider à effectuer leur premier achat immobilier, mais vous ne savez pas par où commencer. Voici quelques conseils:

1. Commencez par l’achat d’un duplex

L’une des meilleures manières de commencer en immobilier est d’y aller avec l’achat d’un duplex que vos enfants pourront habiter. Ce faisant, il pourra utiliser l’argent qu’il reçoit comme loyer de son locataire pour payer sa mensualité et investir son capital dans le remboursement de son hypothèque.

2. Offrez-lui de l’argent liquide

Au lieu de donner de l’argent à vos enfants en héritage, donnez-lui des liquidités qu’il pourra immédiatement investir sur une mise de fonds. Cela facilitera son accès à la propriété et lui permettra d’avoir accès à de l’argent quand il en a réellement besoin au lieu de devoir attendre à votre décès.

3. Donnez-lui un immeuble en cadeau

Si vous avez plusieurs biens immobiliers (maison, duplex, etc.), donnez-lui-en un. Avant de procéder, assurez-vous toutefois que les conséquences fiscales sur son revenu et sur le vôtre ne sont pas néfastes afin d’éviter les mauvaises surprises.

4. Servez-vous de l’équité de votre résidence

Utilisez l’équité de votre résidence, soit :

équité = la valeur actuelle de votre propriété − le montant de votre prêt hypothécaire,

pour effectuer un don en argent à vos enfants. Par exemple, si vous avez une maison qui vaut 200 000 $ et qu’il vous reste 50 000 $ à rembourser à la banque, votre équité est de 150 000 $. En vendant votre maison, c’est la somme que vous recevrez. Par contre, si vous effectuez un refinancement hypothécaire, la banque acceptera de vous refinancer 80 % de la valeur totale de votre résidence, soit 160 000 $. Cela vous laissera 110 000 $ pour donner à vos enfants en cadeau. Le seul inconvénient, en procédant de la sorte, est que vous aurez à débourser des intérêts sur cette somme, puisqu’il s’agit d’un nouvel emprunt.

5. Endossez l’hypothèque

En endossant ou consignant l’hypothèque, vous permettrez à vos enfants de devenir propriétaire, si, par exemple, il possède la mise de fonds suffisante, mais pas le salaire nécessaire pour se qualifier aux yeux des institutions financières. Par contre, sachez que vous serez responsable des paiements de votre enfant advenant le cas où celui-ci serait incapable de les assumer.

6. Achetez un immeuble ensemble

Cela facilitera votre emprunt et vous donnera plus de crédibilité aux yeux des banques. Par contre, il faut se rappeler que vous serez responsables ensemble du prêt, ce qui fait que si vos enfants se trouvent dans l’incapacité de payer, vous devrez assumer encore une fois la responsabilité de ses paiements pour lui.

D’autres conseils pour aider vos enfants

  • Avant de procéder, demandez-vous : quel est le niveau de risque maximal que vous êtes prêt à prendre pour vos enfants? Cela vous donnera une bonne idée du montant d’argent que vous êtes prêt à investir pour l’aider à démarrer en immobilier.
  • Gardez en tête que vos enfants peuvent changer à tout moment en cours de route et devenir instables, surtout s’ils vivent des problèmes financiers ou émotionnels.
  • Assurez-vous que la transaction est bien documentée et notariée afin d’éviter les chicanes de famille lors de votre décès.
  • Assurez-vous que la mise de fonds de vos enfants n’est pas un prêt avec intérêts. Les banques seront réticentes à vous accorder un prêt hypothécaire si votre mise de fonds est un emprunt.

N’hésitez pas à demander conseil à un expert financier ou à un courtier hypothécaire pour voir plus clair dans votre situation et celle de vos enfants si le besoin s’en fait sentir.

Ghislain Larochelle